" Esprit conscient et inconscient ? "


Nous connaissons tous les notions de conscience, d’inconscience, et de subconscience.

Mais savez vous à quel point votre inconscient dirige votre vie, vos actions quotidiennes ?


Qu’est-ce que le conscient et l’inconscient ?


Sans rentrer dans de lourds détails psychologiques et scientifiques, disons que l’inconscient renvoie à des phénomènes qui échappent à la conscience. Votre inconscient, c’est un peu ce que l’on appelle l’instinct chez les animaux. Il gère les automatismes comme la respiration, mais aussi tout le reste. Que ce soit votre système digestif, le système nerveux etc… mais aussi vos systèmes de défense, vos comportements.

Techniquement l’inconscient c’est ce que vous ne maîtrisez pas, ce qui permet à la machine de fonctionner en pilote automatique.

Pour simplifier, ce dernier est séparé en deux parties. Il comprend tout ce qui est inné : l’instinct du bébé par exemple qui cherche à téter dès la naissance ou le fait qu’il sache nager, alors qu’aucun de ces deux comportements ne lui a été enseignés. On le différencie de la seconde partie : le subconscient. Lui va englober les programmes téléchargés par l’enfant dans les premières années autrement dit l’acquis. Cela englobe l’apprentissage des langues mais aussi des croyances, des peurs, des mécanismes de défense, des comportements.

Pour comprendre à quel point votre inconscient dirige votre vie et prend les commande à la place de la conscience, pensez à votre respiration.

99,9% du temps cette dernière est gérée de manière inconsciente, sauf si vous décidez d’en reprendre le contrôle pour vous calmer ou vous apaiser, par exemple lors d’une séance de yoga ou de sport. Il en va de même pour votre esprit.


Prenons un exemple concret. Vous êtes en voiture avec un ami et circulez en ville. Vous avez une conversation hyper intéressante. Vous comparez vos points de vues pendant une bonne demi-heure. Votre esprit conscient est concentré sur la conversation.

Mais pendant ce temps, votre esprit inconscient gère non seulement tous les mécanismes permettant de vous garder en vie dans votre corps, respiration, digestion, système immunitaire, système nerveux, mais il analyse aussi plus de vingt millions de stimuli par seconde ! La destination, le trafic, les dangers éventuels, la luminosité pour adapter votre rétine, les sons, la conduite du véhicule, le passage des vitesses, la taille de la voiture, la vitesse, etc … Pour comparaison votre esprit conscient ne peut lui traiter « que » quarante informations à la seconde. Ainsi à la fin de la demi-heure vous n’aurez que le souvenir de votre discussion. Pendant ce laps de temps, votre inconscient aura géré tout le reste.


L'inconscient, votre "faux" ami


Ainsi, si le subconscient est notre pilote automatique et est au commande 95% du temps. Le conscient est notre commande manuelle. Cette dualité est un mécanisme vraiment phénoménal. Mais voyons comment les choses peuvent mal tourner.


« Le conscient est le moi, la voix de vos propres pensées. Il peut avoir de grandes visions et des projets remplis d’amour, de santé, de bonheur et de prospérité. Mais réfléchissons un instant : au moment où votre conscient est absorbé par ces pensées, qui donc est aux commandes ? Le subconscient. Et comment parvient-il à gérer vos affaires ? Précisément de la manière dont il a été programmé. » Bruce Lipton

Lorsque nous n’y portons pas attention, autrement dit la majeur partie du temps, les comportements subconscients peuvent ne pas venir de nous, puisque la plupart de nos comportements fondamentaux ont été assimilés en observant les autres.

Comme le conscient n’a généralement pas connaissance des comportements générés par le subconscient, bien des gens sont étonnés de s’entendre dire qu’ils sont « le portrait craché de leur mère ou père », ces programmeurs inconscients. Cela peut inclure des comportements mais aussi des croyances limitantes.

Ne vous est-il jamais arrivé d’adopter un comportement que pourtant vous détestez chez les autres ou chez l’un de vos parents ? Vous vous étonnez même d’avoir ce comportement puisque que vous le détestez. Mais ce n’est pas vous. Et c’est pour cela qu’il vous met mal à l’aise, car c'est ce n'est pas votre vous conscient, mais bien votre inconscient qui commande.


Chez l’humain, les croyances, attitudes et comportements de base observés chez les parents s’intègrent en tant que voies synaptiques dans le subconscient. Une fois programmés, ils contrôlent notre biologie durant notre vie entière, à moins que nous trouvions un moyen de les reprogrammer.

Si enfant vous avez vu votre père prendre un verre pour se détendre le soir, l’information « verre d’alcool = détente » va se graver et être programmée dans votre inconscient. Il sera ensuite difficile de la déprogrammer. Si l’on a programmé dans votre esprit de jeune enfant qu’il fallait être parfait pour mériter que l’on vous aime, cela deviendra votre programme. C’est une programmation extrêmement puissante.

Si par exemple on vous apprend qu’il faut travailler dur pour gagner sa vie, inconsciemment vous serez toujours limité et culpabiliserez plus tard si vous gagnez beaucoup en travaillant peu. Cela est si puissant que votre inconscient sabordera certaines situations pour que la vérité que vous avez enregistrée se vérifie.


La puissance de l’inconscient est remarquable. Voici l’histoire d’un patient qui a découvert la kinésiologie. Il considérait ces méthodes de médecine parallèle comme du charlatanisme, mais il n’avait pas d’autre solution pour guérir d’une douleur alors il a décidé qu’il n’avait rien à perdre.


Pour lui montrer la puissance de l’inconscient, le chiropraticien lui a demandé de tenir son bras à l’horizontale et de résister à la pression qu’il appliquait vers le bas. Il n’eut aucune difficulté à résister à cette légère pression. Puis il lui a demandé de tenir son bras en résistant et en disant « je m’appelle Paul » (son prénoms). Là encore , aucune difficulté. Puis le praticien lui à demandé de tenir son bras, de résister à la pression en disant cette fois avec conviction « je m’appelle Marie ».

A sa grande surprise, son bras est retombé. Il demanda à essayer à nouveau se disant qu’il n’avait pas tout donné. L’expérience se répéta, mais impossible encore une fois de tenir en répétant à voix haute « je suis Marie ». Son bras retomba comme une pierre.


Le praticien lui expliqua que lorsque que le conscient à une croyance qui entre en conflit avec une « vérité » préalablement stockée dans le subconscient, le conflit s’exprime par un affaiblissement du corps.


Il est très difficile de contrer les programmes intégrés inconsciemment dans le subconscient. Très difficile aussi de changer des comportements qui ont été appris durant l’enfance par l’expérience et l’observation.

J’ai pu observer cette difficulté notamment dans ma vie mais aussi dans celle de beaucoup de mes amis. Si vous observez vos parents, la manière dont ils se comportaient avec vous, mais aussi entre eux ou avec les autres, vous vous rendrez compte que, bien malgré vous, vous reproduisez ces comportements.

" Les jeunes enfants observent attentivement ce qui se passe dans leur milieu ambiant et acquièrent une sagesse léguée par les parents directement dans leur mémoire subconsciente. Ainsi ils adoptent leur comportement et les croyances de leurs parents. "

Imaginez les conséquences de mots comme « tu es stupide », « tu ne le mérites pas », « tu es faible », « tu es trop sensible ». Ces commentaires lancés inconsciemment par des parents sont téléchargés dans la mémoire subconsciente de l’enfant en tant que « faits absolus » comme on grave le disque dur d’un ordinateur. Une fois programmées dans le subconscient, ces insultes sont interprétées comme des « vérités » qui modèlent inconsciemment le comportement et le potentiel de l’enfant toute sa vie durant.


L'inconscient, un disque dur qui lance des programmes


Votre subconscient est comme un programme prêt à réagir à n’importe quel stimulus. Cela a du bon quand par exemple le vent projette du sable vers vous. Il vous protège en fermant vos paupières en un millième de seconde. Mais il se tient prêt aussi à jouer à n’importe quel programme dès que le stimulus en question se présentera. La problématique tient du fait qu’il est très difficile voire impossible de déprogrammer le subconscient. Pour ainsi dire, la bataille est perdue d’avance. C’est pourquoi le rôle des parents est primordial. Ils doivent être conscient de leur responsabilité, de l’influence non seulement de leurs comportements mais aussi de leurs paroles dans la vie future et l’équilibre de leurs enfants.


Quid de l’adulte que vous êtes sûrement en liant cet article ? Comment faire puisqu’il est quasi impossible de « modifier » ces programmes de l’inconscient sans passer par de l’hypnose ou des techniques comme l’EMDR ?


Comme nous l’avons évoqué, l’esprit conscient est l’esprit créatif, celui qui est capable de reprendre le contrôle sur l’esprit inconscient. Ainsi en étant attentif, nous pouvons laisser l’esprit conscient prendre le contrôle plutôt que l’esprit inconscient.


Un exemple marquant que nous avons pour la plupart connu est celui de la phase dite de « lune de miel » dans un couple, cette période qui correspond souvent à la première année d’une relation. Pendant cette période, on dit que l’on ne voit pas les défauts de l’autre, que l’on focalise uniquement sur ses qualités.

Mais ce n’est pas uniquement cela. En fait, chacun cherche à se présenter sous son meilleur jour, non pas en cherchant à modifier ses comportements, mais en étant attentif a ces derniers. Ainsi pendant cette période, c’est l’esprit conscient, investi et concentré dans la relation qui a majoritairement le contrôle. Vous montrez en fait votre « vrai » vous, celui détaché de ses programmes dictés par son subconscient.

Vous connaissez cette expression « chassez le naturel il revient au galop ». Le naturel, c’est l’inné, c’est votre programme hérité de vos parents, mais ce n’est pas vous. Le vrai vous c’est celui qui s’exprime pleinement grâce à l’esprit conscient. Lorsque que la relation avance, que vous devenez moins « attentif » moins concentré en quelque sorte; l'inconscient, vos schémas et vos peurs vont reprendre le dessus et le contrôle. Ils vont dicter votre comportement. Si votre programme c’est l’abandon, vous allez provoquer cet abandon.

Si votre éducation intégrait l’idée de ne pas mériter d’être aimé, vous allez faire en sorte inconsciemment que cela se vérifie.


L’idée est d’intégrer le fait qu’il s’agit de mensonges, de voir ses comportements en action et de les identifier comme des mécanismes inconscients et pas comme la personne réelle, d’un coté comme de l’autre. Plus vous parviendrez à intégrer cela, plus vous laisserez le conscient prendre le contrôle à la place de l’inconscient.

Cela vous demandera de vous faire violence parfois car la lutte est très difficile au vu de la puissance du subconscient, mais petit à petit vous allez découvrir votre vrai vous libéré plutôt que cette personne enfermée dans des mécanismes qui lui ont été imposés.


Apprenez à prendre du recul sur vos comportements, vos mécanismes, vos peurs et à comprendre leur source afin de vous en libérer. Le meilleur point de départ ce sont vos parents et leur comportement durant l'enfance mais encore aujourd’hui.

Acceptez que vous reproduisez inconsciemment leur comportement mais que ce n'est pas une fatalité, qu'en en étant « conscient » vous pouvez reprendre le dessus, découvrir votre vrai vous et le laisser s’exprimer.

L'inconscient, c'est le système d'alarme votre maison. Il est programmé avec des automatismes pour réagir a toutes tentatives d'intrusion, mais n'a pas la capacité de discerner les dangers réels de ceux qui ne le sont pas, alors que vous oui.


Exercez vous et reprenez le contrôle afin de discerner les réels dangers qui sont différents de vos peurs, ou encore les comportements qui "ne vous ressemblent pas" de ceux qui vous définissent réellement.

Prenez du recul et de la hauteur et activez votre conscience, pour être enfin vous même.


Bon dimanche !



conseil lecture :

L'effet lune de miel

de Bruce H.Lipton


Film :

Shine

de Scoot Hicks

39 vues0 commentaire
  • Icône Instagram blanc

© 2023 par PapaMia